Comment diminuer les charges de copropriété ? | La Bonne Pierre - Celle qui vous rapporte

Retour aux articles

Comment diminuer les charges de copropriété ?

Posté le 17/09/2019        Catégorie : Conseils

Comment diminuer les charges de copropriété ?

  

Vous venez d'investir dans un immeuble de rapport ou dans l'immobilier ancien dans une copropriété et comme tous les copropriétaires vous estimez payer bien trop de charges.

Sachez qu'il est possible de les alléger.

D'autant que la baisse des charges est un élément objectif de valorisation de votre appartement.

 

Alors suivez nos quelques pistes, que vous ayez investi dans l'immobilier ancien ou dans un immeuble de rapport.

Pour maîtriser le montant de vos charges de copropriété et parvenir à les réduire, analysez minutieusement tous les postes de dépenses et examinez chaque contrat d'entretien.

Car c'est en épluchant le budget de vos charges de copropriété que vous pourrez les rationaliser.

 

Investir dans l'immobilier ancien en copropriété

 

Si vous avez investi dans un immeuble de rapport ou que vous ayez investi dans l'immobilier ancien, le chauffage fait partie des charges les plus lourdes, mais qui peut être réduite.

Comment ?

Tout simplement en proposant de baisser de 1 ou 2 degrés le thermostat la nuit par exemple, tout en respectant la température maximale de 19 degrés, prévue par la loi ou en changeant le brûleur de la chaudière.

 

Vous avez investi dans l'ancien dans une copropriété et constatez que les charges sont trop importantes.

C'est donc peut-être le moment de se demander s'il ne serait pas judicieux de changer de mode de chauffage.

N'hésitez pas à faire des simulations sur Internet et à faire jouer la concurrence.

Pour améliorer la performance énergétique de votre investissement dans un immeuble de rapport en copropriété et toujours dans l'objectif de réduire les dépenses, vous pouvez aussi envisager d'entreprendre des travaux d'isolation des fenêtres, de la toiture ou des façades.

 

Côté assurances, comme pour le mode de chauffage, prenez le temps de comparer les différentes compagnies.

Idem pour le syndic, dont les honoraires représentent à elles-seules 8 à 10% des charges de copropriété. 

Petite astuce pour éviter de gonfler la prime d'assurance, faites en sorte que le taux de sinistralité n'augmente pas en prenant en charge les petits sinistres.

Demandez-vous aussi si ce n'est pas le moment de changer vos habitudes de consommation.

A commencer par le choix d'ampoules moins énergivores pour les halls d'entrée, les parkings, les paliers d'étage ou encore les cages d'ascenseur.

Individualisez aussi les compteurs d'eau.

En plus d'une parfaite égalité, cela vous permettra également de détecter plus rapidement les éventuels problèmes, comme les fuites d'eau ou les dégâts des eaux.

 

Enfin, autre gros poste sur lequel il faut se pencher, les contrats d'entretien, pour les ascenseurs, les extérieurs, les alarmes ou encore les digicodes.

Pour réaliser des économies, pensez à les renégocier.

 

Il est possible qu'une tâche inscrite dans le contrat initial du gardien soit désormais inutile. Proposez-lui alors de la remplacer par d'autres missions déléguées jusqu'alors à des prestataires extérieurs.

 

Chaque année, les charges de copropriété augmentent, ce n'est pas une fatalité.

Avec un peu de bon sens et de temps, elles peuvent être réduites.

 

Les informations fournies sur le blog La Bonne Pierre ne sont pas contractuelles.