Les loyers vont-ils continuer d'augmenter en France ? | La Bonne Pierre - Celle qui vous rapporte

Retour aux articles

Les loyers vont-ils continuer d'augmenter en France ?

Posté le 19/10/2021        Catégorie : Investissement

Les loyers vont-ils continuer d'augmenter en France ?

Depuis le début de la crise sanitaire, les comportements des acteurs français du marché immobilier ont changé. Le télétravail adopté par de nombreuses entreprises lors du premier confinement a incité un bon nombre de Français a partir s'installer hors des grandes agglomérations.

En quête d'espace et de verdure, beaucoup se sont en effet tournés vers les métropoles régionales et les villes moyennes, réputées plus agréables à vivre. De ce fait, l'immobilier locatif dans ces communes s'est fortement accentué.

Et malgré l'encadrement des loyers, ceux-ci continuent encore à grimper. D'ailleurs, d'après une étude de l'observatoire Clameur, l'indice des loyers a augmenté de 7% en 10 ans dans les 10 plus grandes villes de France. À Lyon, par exemple, on constate une hausse de 16,6 du loyer au m2 en 5 ans.

Dans cette ville, où le marché est très tendu, le plafonnement des loyers sera appliqué au 1ier novembre 2021, sur une période de 2 ans. Ce plafonnement des loyers a pour principal objectif de conserver la rentabilité locative des villes autorisées à l'appliquer.

Car le constat est formel : la hausse des loyers s'est accompagnée d'une baisse de la rentabilité locative, sans pour autant détourner les investisseurs d'investir dans l'immobilier locatif.

Pourquoi le rendement locatif diminue-t-il ?

Tout simplement parce que depuis trois ans, les loyers dans le parc locatif privé ont augmenté moins vite que les prix d'achat des biens. Alors pour minimiser les risques et vous assurer un rendement correct, autant bien choisir votre investissement locatif.

Dans les villes étudiantes, hormis Paris et sa région, si les loyers n'en finissent pas de grimper, la rentabilité locative est malgré tout toujours intéressante. À Angers, par exemple, un studio se louait 403 euros en 2020 contre 380 euros en 2019.

Les rendements locatifs à Angers, présentent avec Le Mans, les meilleurs taux de rentabilité, faisant ainsi de ces villes des valeurs sûres pour un investissement dans l'immobilier locatif. À Marseille, le loyer moyen au m2 était de 11,97 euros en 2019 et a atteint 12,48 euros le m2 en 2020.

Très logiquement, à Paris, sur 1 an, les loyers des studios parisiens ont reculé de plus de 3%. L'épidémie de Covid-19 et les confinements successifs ayant éloigné les étrangers comme les étudiants français, qui ont bien souvent abandonné leur logement pour retourner chez leurs parents, tout en poursuivant leurs études en distanciel. En somme, la crise sanitaire a accéléré une tendance naissante : s’éloigner des grandes villes pour s’installer dans des villes plus modestes, où il fait bon vivre. Pour preuve, Brest est désormais la ville où les loyers ont le plus augmenté en 1 an, avec une hausse de 7,7%. Et cette tendance n'est pas prête de s'arrêter, notamment parce que la majorité des télétravailleurs souhaite poursuivre son activité en télétravail.

 

Les informations fournies sur le blog La Bonne Pierre ne sont pas contractuelles.

Besoin d'aide ?