Pourquoi faire des travaux dans un bien immobilier locatif ? | La Bonne Pierre - Celle qui vous rapporte
1er portail de mise en relation entre investisseurs et vendeurs de biens loués

Retour aux articles

Pourquoi faire des travaux dans un bien immobilier locatif ?

Posté le 23/10/2019        Catégorie : Actualités

Pourquoi faire des travaux dans un bien immobilier locatif ?

Pour augmenter vos revenus, vous constituer un patrimoine ou encore améliorer votre retraite, vous venez de vous porter acquéreur d'un bien immobilier que vous avez décidé de mettre en location.

Désormais, en tant que propriétaire bailleur et suivant la loi, vous vous devez d'assurer à votre locataire la jouissance paisible de votre bien. De ce fait, vous êtes responsable de la salubrité et de la sécurité de votre locataire.

C'est pourquoi, si cela est nécessaire, la loi vous impose la réalisation d'un certain nombre de travaux, afin de préserver votre logement et le maintenir en bon état.

Mais ne vous y trompez pas. Ce n'est pas parce que vous êtes propriétaire que vous pouvez faire ce que vous voulez, quand vous le voulez.

Déjà et pour préserver la bonne entente entre locataire et propriétaire bailleur, avant d'entamer vos travaux dans votre investissement locatif, selon la loi ALUR du 24 mars 2014, vous devez avant tout en informer votre locataire par lettre, soit recommandée avec accusé de réception, soit remise en main propre. Celle-ci devra préciser la nature des travaux, les modalités d’exécution des travaux et la période choisie pour les réaliser, tout cela à vos frais bien entendu.

Votre locataire ne doit pas s'y opposer. Il doit même permettre l'accès à son logement. En revanche, il peut refuser qu'ils aient lieu lieu le samedi, le dimanche et jours fériés.

Et en tant que propriétaire bailleur, sachez que si la durée des travaux dans votre investissement locatif excède 21 jours, votre locataire est alors en droit de vous demander une indemnisation, imputée sur le prix du loyer.

Travaux autorisés en cours de bail dans un investissement locatif

Mais quels sont vraiment les travaux que pouvez réaliser dans un logement avec un locataire ?

Tous les travaux qui impliquent la décence du logement : remplacement du tableau électrique, des portes, des fenêtres, de la chaudière, réparation de la toiture ou encore les travaux visant à améliorer la performance énergétique du bien loué.

Si ces travaux sont réalisés par un professionnel, et que vous pouvez le justifier par des factures, ils seront dans ce cas déductibles à 100% de vos revenus fonciers, c'est-à-dire que vous pourrez les soustraire du montant des loyers perçus.

Dans le cas où c'est vous-même qui aurez réalisé les travaux, vous ne pourrez alors déduire que le prix des matériaux.

A contrario, pour leur part, les travaux de reconstruction et d'agrandissement ne sont pas déductibles.

Propriétaires bailleurs, ne rechignez pas à faire des travaux dans votre bien immobilier loué ancien. Vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux non négligeables, comme ce que proposent les dispositifs de défiscalisation Pinel, Denormandie, appliqué dans les villes moyennes, pour vous inciter à améliorer l'habitat dans certains centres-villes dégradés ou encore la loi Malraux.

Remettre en état votre bien immobilier loué, le remettre aux normes pour le rendre plus décent est tout à fait avantageux pour vous.

Si tout se passe bien avec le locataire en place, cela l'incitera à rester plus longtemps, vous évitant ainsi une vacance locative.

Et s'il doit partir quelques temps plus tard, les rénovations effectuées dans votre bien immobilier loué lui permettront de prendre de la valeur et pourront alors faire toute la différence avec un autre bien mis en location.

 

Les informations fournies sur le blog La Bonne Pierre ne sont pas contractuelles.

Besoin d'aide ?