Anticiper sa fiscalité en 2020 dans l'immobilier locatif ancien | La Bonne Pierre - Celle qui vous rapporte
1er portail de mise en relation entre investisseurs et vendeurs de biens loués

Retour aux articles

Anticiper sa fiscalité en 2020 dans l'immobilier locatif ancien

Posté le 09/08/2019        Catégorie : Actualités

 

Anticiper sa fiscalité en 2020 dans l'immobilier locatif ancien

Les revenus issus de l'immobilier locatif engendrent bien entendu des impôts fonciers.

Mais pour vous inciter à l'investissement locatif, l'Etat vous facilite son accession en vous proposant des lois ou dispositifs de défiscalisation, qui visent à réduire votre impôt sur le revenu.

 

Christian Besnier, mandataire à LA BONNE PIERRE Conseil, spécialiste fiscalité, vous donne quelques pistes.

 

LA BONNE PIERRE : Bonjour Christian, pouvez-vous nous dire quelles sont les options possibles pour réduire ses impôts avec l'immobilier locatif ? Dans le neuf d'abord ?

 

Christian Besnier : Dans le cadre d'investissements immobiliers locatifs, à condition que vous respectiez quelques règles, comme celles de vous engager à louer le bien dans les 12 mois qui suivent l'achèvement de l'immeuble ou de son acquisition, vous aurez le choix entre différents dispositifs fiscaux vous permettant de réduire votre fiscalité. 

 

Dans le neuf, le dispositif Pinel offre une réduction d'impôts jusqu'à 6000 euros par an pendant 9 ans et 3000 euros de la 10ième à la 12ième année.

Le montant variant en fonction du montant de l'investissement, plafonné à 300 000 euros.

 

LA BONNE PIERRE : Et qu'en est-il dans l'ancien ?

 

Christian Besnier : Dans l'ancien, il existe également des avantages fiscaux à investir dans l'immobilier locatif.

En effet, pour soulager votre impôt sur vos revenus locatifs, vous devez diminuer le montant de vos loyers y étant soumis. Pour cela, dans le cas d'une location nue, il vous suffit de créer un déficit foncier en réalisant dans votre bien immobilier loué des travaux de rénovation par exemple.

Et si le montant de ceux-ci est supérieur à celui de vos loyers perçus, vous aurez le droit d'imputer le déficit créé de votre revenu global dans la limite de 10 700 euros par an, hormis la part liée à la déduction des intérêts d'emprunt.

 

Dans le cas d'une location meublée, avec le régime réel du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), de vos recettes locatives, vous pourrez alors déduire charges et amortissements, sur lesquelles vous n'êtes finalement imposé que sur 50%.

 

Dans l'ancien, la loi Malraux vous permet aussi de réduire votre fiscalité pour vos biens immobiliers locatifs.

Ce dispositif permet de bénéficier d'une réduction d'impôt de 30% sur les travaux engagés lors de la rénovation en « secteur sauvegardé » et de 22% en « Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager ». 

 

La loi Cosse, mise en place en janvier 2017, permet elle de bénéficier d'une exonération d'impôt jusqu'à 85% des loyers perçus si le logement est situé en zone tendue.

 

Enfin, pour réduire votre fiscalité, vous pouvez aussi opter pour l'investissement dans un bien immobilier classé Monument Historique.

 

LA BONNE PIERRE : Que conseillerez-vous aux détenteurs de biens loués pour réduire leur fiscalité en 2020 ?


Christian Besnier : Lorsque l'on génère des revenus immobiliers locatifs fiscalement imposables, la solution est d’investir dans l'immobilier sous les différents dispositifs évoqués plus haut.

 

A ceux-ci s'ajoute le petit dernier, le dispositif Denormandie, destiné à favoriser l’investissement dans l'ancien rénové. Cette version du Pinel dédiée à la rénovation concerne les biens situés dans des communes dont le besoin de réhabilitation de l’habitat en centre-ville est particulièrement marqué ou dans les communes signataires d'une convention d'opération de revitalisation du territoire prévu à l'article L.303-2 du code de la construction.

 

Le durcissement de la fiscalité ne doit pas vous décourager. Si vous estimez que c'est le bon moment pour investir et de réduire votre fiscalité en investissant dans l'immobilier locatif, alors à vous de jouer.

 

Et si faire cavalier seul vous effraie, n'hésitez pas à vous adresser à des spécialistes comme LA BONNE PIERRE Conseil.

 

Virginie Hofman

 

Les informations fournies sur le blog La Bonne Pierre ne sont pas contractuelles.

Besoin d'aide ?