Investir dans un immeuble de rapport : par où commencer ? | La Bonne Pierre - Celle qui vous rapporte

Retour aux articles

Investir dans un immeuble de rapport : par où commencer ?

Posté le 26/07/2019        Catégorie : Investissement

Investir dans un immeuble de rapport : par où commencer ?

Pressé d'accéder au plus vite à l'indépendance financière, mais aussi parce que vous souhaitez compléter vos revenus ou développer votre patrimoine, vous réfléchissez à investir dans l’immobilier locatif.

Et pour accélérer le processus, au lieu d'acheter plusieurs appartements ici et là, vous aimeriez investir dans un immeuble de rapport ou immeuble locatif.

Pour réussir cette opération, que beaucoup croit réservée à l'élite des investisseurs en immobilier locatif, il y a quelques spécifiés à connaître, car un immeuble ne s'achète tout de même pas comme un lot unique.

Le premier avantage que vous pourrez tirer si vous décidez d'acheter un immeuble de rapport, soit un bâtiment entier, est que vous achetez en gros, avec un prix au m2 moins élevé. De plus, acheter un immeuble de rapport vous permettra de négocier plus largement que pour un lot diffus.

Par ailleurs, outre le prix à l'achat, investir dans un immeuble de rapport donne l'opportunité d'acheter plusieurs lots, qui pourront ensuite être mis en location, réduisant ainsi considérablement vos frais de notaire par exemple, puisque vous ne passez devant lui qu'une seule fois.

Un autre critère important peut vous motiver à investir dans un immeuble de rapport est que vous serez seul propriétaire et ne dépendrez donc d'aucun syndic de copropriété. Mais faites bien vos calculs, car le revers de la médaille est que, étant en pleine propriété, vous serez aussi seul chargé du bon entretien de l'immeuble comme du bâti.

Ajoutez à tous les avantages la réduction des risques d'impayés et de vacance locative. En effet, il est plutôt rare que dans un immeuble locatif, tous les locataires donnent leur congé en même temps.

Investir dans un immeuble de rapport : une rentabilité élevée

Toutefois, malgré tous ces avantages évidents, vous craigniez encore de sauter le pas.

Pour vous rassurer, n'hésitez pas à demander conseils auprès de spécialistes, comme LA BONNE PIERRE Conseil par exemple, car investir sur le marché des immeubles de rapport ne s'aborde pas du tout comme celui des biens classiques.

Si vous préférez vous lancer seul, assurez-vous que l'immeuble locatif que vous convoitez vous offrira le rendement que vous attendez. Celui-ci, pour être rentable, devant se situer entre 7 et 8%.

Renseignez-vous donc sur sa localisation, faites une étude de marché.

Les bonnes questions à se poser sont évidentes : le bassin d'emplois est-il suffisamment large pour attirer tout type de population susceptible de louer vos lots, étudiants, actifs...

Vérifiez bien aussi les prix pratiqués localement.

 

Le financement d'un immeuble de rapport

 

Vient ensuite la question du financement du projet.

Plusieurs options s'offrent à vous : ou vous disposez du cash nécessaire pour l'achat de l'immeuble locatif et logiquement vous n'avez pas besoin d'avoir recourt à un tiers, ou, et c'est le cas dans la plupart des opérations de ce type, vous devez emprunter et donc monter un plan de financement auprès d'une banque, de sorte que les loyers que vous percevrez couvrent les charges financières et les différents frais de fonctionnement.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre différents établissements bancaires. Vous en avez tout à fait le droit.

Et pour limiter l’impact fiscal, n’excluez pas le montage financier en SCI. Cela vous permettra aussi de développer rapidement votre capital, puisque vous pourrez réinvestir les bénéfices dans d’autres biens immobiliers si vous le souhaitez.

Lutter contre les idées reçues lorsuqe vous achetez un immeuble de rapport

Pour être qualifié d'immeuble de rapport, un bien immobilier doit comporter deux appartements au moins ou un appartement couplé à un local commercial.

Donc sachez déjà qu'investir dans un immeuble de rapport n'est pas forcément synonyme de « voir grand ».

Et pour vous assurer une rentabilité locative correcte, choisissiez bien votre emplacement.

Mais là encore, ne croyez pas qu'acheter un immeuble de rapport dans une grande ville sera forcément plus rentable que dans une ville moyenne de province, avec une demande locative importante, comme celles accueillant de nombreux étudiants par exemple.

Il est d'ailleurs reconnu qu'investir dans un immeuble de rapport à Paris ne sera pas nécessairement rentable. Le prix d'achat étant automatiquement plus élevé.

Optez donc pour un immeuble de rapport en centre-ville ou à proximité des campus universitaires ou dans une station balnéaire.

Et ne vous cantonnez pas à votre région. Voyez plus large. Trouver le bon ratio entre le prix d'achat, le potentiel locatif et le potentiel effectif de location de façon pérenne.

Si vous n'avez pas la possibilité de vous déplacer trop souvent, confiez la gestion de votre immeuble de rapport à des professionnels, comme ceux de LA BONNE PIERRE Conseil.

En conclusion, acheter un immeuble de rapport reste l'un des meilleurs placements et un vrai bon plan à condition de respecter les règles évidentes pour une rentabilité maximale.

Maintenant à vous de jouer !

 

 

 

 

Les informations fournies sur le blog La Bonne Pierre ne sont pas contractuelles.