Acheter un bien loué - Guide| La Bonne Pierre

<< Retour Trouver - Notaires

Bien choisir son notaire pour son investissement locatif

Catégorie : Trouver - Notaires

Pourquoi bien choisir son notaire est essentiel dans un investissement immobilier locatif

Bien que le marché immobilier fluctue depuis quelques années, on voit se développer fortement l'investissement immobilier locatif, qui reste l'un des placements le plus sûr. En effet, il est l'une des façons les plus rassurantes et bénéfiques de se constituer un patrimoine. En outre, en plus de fournir un complément de revenus pour la retraite par exemple, l'investissement immobilier locatif permet de diversifier son capital, du fait des nombreux dispositifs de défiscalisation auxquels les investisseurs peuvent prétendre. Mais acheter pour louer ne se fait pas à la légère. Avant de vous lancer dans l'aventure, il est recommandé d'établir un plan de financement, qui vous éclairera sur les différents frais qu’engendrent une transaction immobilière, notamment ceux du notaire, auquel vous aurez obligatoirement fait appel, non seulement au regard des enjeux financiers et juridiques que représentent un investissement immobilier locatif, mais également pour davantage de sécurité et éviter toutes les déconvenues ou litiges éventuels. Et en juriste averti, investi d'une mission d'autorité publique intervenant dans l'ensemble des domaines du droit, le notaire pourra, outre la rédaction du bail de location ou de son renouvellement pour les baux commerciaux, rédiger l’acte de vente et le publier au bureau des hypothèques pour vous garantir une opération réalisée en toute légalité. Enfin, mission qui n’est pas la moindre, le notaire pourra vous apporter un conseil patrimonial prenant en compte le contexte familial (solidarité des époux, protection des enfants, succession, création d’une SCI, ….)

Mais vous vous demandez à combien vont vous revenir ses frais ? Habituellement les notaires ne facturent pas les conseils n’ayant pas nécessité de recherches approfondies, à leurs clients qui, en revanche leurs sont fidèles. Sinon c'est assez simple, ces derniers se décomposent en trois catégories, impôts et taxes, frais de débours, utilisés pour rémunérer les différents intervenants comme le conservateur des hypothèques, le géomètre ou encore le syndic, présents à la réalisation de l’acte, et rémunération du notaire, ses honoraires étant à la charge du nouveau propriétaire. En bref, concrètement, les frais de notaires incluent à la fois les émoluments pour la rédaction de l'acte (honoraires, débours) et les frais de mutation collectés par le notaire au profit des collectivités territoriales. Ils varient en fonction du type de bien : entre 2.5 % et 4% dans le neuf et entre 6.5 % et 7 % dans l'ancien.

ANNONCES À LA UNE :
Immeuble de rapport

Saint Gaudens

Prix de vente :

475.940

Rentabilité brute :

6,83

Immeuble de rapport : 540 m² sur l'avenue...

Brives-Charensac

Prix de vente :

346.000

Rentabilité brute :

8,50

Immeuble de rapport rénové

Le Monastier-sur-Gazeille

Prix de vente :

147.000

Rentabilité brute :

6,61

En centre ville immeuble

Pons

Prix de vente :

157.200

Rentabilité brute :

9,16

Charmante maison comprenant 3 appartemen...

Kappelkinger

Prix de vente :

206.700

Rentabilité brute :

7,55